ACCUEIL NOUVELLE ZELANDE 2011 ACTUALITé Les matchs Les équipes Les joueurs FOOTBALL
Accueil du site > Football > Afrique du Sud 2010 > Les équipes > Afrique du Sud les bafana bafana

Afrique du Sud les bafana bafana

lundi 31 mai 2010, par Alain Champfort

L’équipe d’Afrique du Sud de football communément appelée Bafana Bafana a fait son grand retour sur la scène internationale en 1992, après des années d’interdiction de la FIFA pour cause d’Apartheid.

Le football a fait son apparition en Afrique du Sud à la fin du XIX ème siècle avec les soldats britanniques. Dès ses premières heures, le football en Afrique du Sud, et ce jusqu’à la fin de l’apartheid, a été particulièrement affecté par le système de ségrégation raciale. La all-white Football Association of South Africa (FASA), a été créée en 1892, tandis que la South African Indian Football Association (SAIFA), la South African Bantu Football Association (SABFA) et la South African Coloured Football Association(SACFA) ont respectivement été créées en 1903, 1933 et 1936.

L’Afrique du Sud a été un des quatre pays africains à assister au congrès de la FIFA en 1953, durant lequel elle a obtenu une représentation au sein du comité exécutif de la FIFA. Ainsi, les quatre nations africaines (Afrique du Sud, Ethiopie, Egypte et Soudan) ont fondé la Confédération africaine de football en 1956. Cependant il est vite devenu évident que la constitution d’Afrique du Sud interdisait les équipes métissées ce qui posa un problème dès la Coupe d’Afrique des Nations 1957. Ceci paru inacceptable pour les autres membres de la Confédération et l’Afrique du Sud fut disqualifiée de la compétition.

Lors de la deuxième conférence CAF en 1958, l’Afrique du Sud est officiellement expulsé de la CAF. Cependant la FASA est admise au sein de la FIFA la même année. Mais en août 1960, un ultimatum d’une année lui fut imposé, visant à se mettre en conformité avec les règlements non discriminatoires de la FIFA. N’ayant absolument rien changé dans son fonctionnement, l’association sud-africaine (blanche) de football fut bannie de la FIFA le 26 Septembre 1961 . En 1963, principalement grâce aux pressions du président de la FIFA Sir Stanley Rous, la suspension est levée, selon la FIFA dans le but de permettre une observation de la fédération mondiale.

En 1964, lors de la conférence annuelle de la FIFA, la suspension de la fédération d’Afrique du Sud est cependant confirmée mais l’Afrique du Sud ne sera officiellement expulsée de la FIFA qu’en 1976 après les émeutes de Soweto.

En 1991, le système de l’apartheid bât de l’aile et une nouvelle fédération, multi-raciale, voit le jour en Afrique du Sud. Reconnue par la FIFA, le 7 Juillet 1992, l’équipe nationale sud-africaine joue son premier match en deux décennies, en battant le Cameroun 1-0. L’Afrique du Sud enchainera les coupes du monde de 1998 et 2002 et en 1996, elle organise et remporte par la même occasion, la Coupe d’Afrique des Nations.

En 2007, l’ancien sélectionneur brésilien Carlos Alberto Parreira rejoint les bafana bafana, signant un contrat de 100 millions de rand pour quatre ans, mais il démissionne en avril 2008 pour des raisons familiales. C’est finalement le brésilien Joel Santana qui le remplacera pour un temps, jusqu’à son retour.

Les stars de l’équipe

Le meilleur joueur sud africain est sans aucun doute le milieu de terrain Steven Pienaar Maestro. En l’absence de l’attaquant le plus populaire du pays, Benni McCarthy, Pienaar apporte innovation et d’imagination.

Depuis son arrivée à Everton, Pienaar s’est réinventé un jeu de joueur polyvalent. Alors qu’il continue à polariser l’opinion dans son pays natal, personne en Afrique du Sud ne conteste la confiance qu’il dégage sur le terrain et sa capacité d’injecter son inspiration dans le jeu de l’équipe.

Deux autres joueurs semblent également être des clés de voute de la formation, : wingbacks Siboniso Gaxa et l’entreprenant Tsepho Masilela.

Aaron Mokoena, capitaine de l’Afrique du Sud.

"Nous sommes tous conscients que c’est un immense honneur de jouer une Coupe du Monde sur son propre sol ; peu de joueurs ont eu un tel privilège. Nous sommes également conscients de la tâche qui nous attend. Pour nous, la Coupe du monde est une priorité , c’est notre plus grand objectif. Nous avons besoin de représenter notre pays avec fierté »