ACCUEIL NOUVELLE ZELANDE 2011 ACTUALITé Les matchs Les équipes Les joueurs FOOTBALL
Accueil du site > Football > Afrique du Sud 2010 > Les équipes > Cameroun, les lions indomptables

Cameroun, les lions indomptables

mardi 11 mai 2010, par Alain Champfort

C’est en 1959 qu’est née l’équipe du Cameroun qui disputera son premier match international contre la Somalie en 1960. Le Cameroun s’en souviendra longtemps car cette rencontre fût le plus gros score des lions indomptables : 9-2.

Dès les année 70, l’équipe du Cameroun a commencé à se faire remarquer au niveau international. Bien qu’elle fût éliminé au premier tour de la coupe d’Afrique des Nations, lors de sa première participation en 1970, elle terminera troisième lors de sa seconde participation en 1972. En 1982, elle se qualifie pour sa première coupe du monde, en Espagne. Bien qu’invaincus, les camerounais n’iront pas plus loin que le premier tour, à cause de trois matchs nuls. En 1984, ils remportent la coupe d’Afrique des Nations, et réitèreront l’exploit en 1988.

En 1990 le Cameroun participe à sa deuxième coupe du monde en Italie. Lors de cette édition les joueurs camerounais provoqueront la sensation dès le match d’ouverture contre le tenant du titre, l’Argentine de Diego Maradona qu’ils élimineront 1-0. Leur parcours sera remarquable, avec à leur tête le doyen de la compétition Roger Milla, 38 ans, le Cameroun devient le premier pays africain à atteindre les quarts de finale d’une Coupe du monde.

Suite à cet exploit, les lions indomptables n’ont pas particulièrement brillé lors de la décennie 90 et il faudra attendre le début du XXIème siècle pour revoir la grande équipe du Cameroun a un haut niveau international. Les Lions indomptables obtiennent leur consécration internationale avec une médaille d’or, aux Jeux olympiques de Sydney 2000. En 2003, le Cameroun endeuillé par la mort en plein match de Marc-Vivien Foé, contre la Colombie, atteint tout de même la finale de la Coupe des Confédérations face à la France, ils s’inclineront par 1 but à 0.

Récapitulatif des participations à la coupe du monde.

- 1930 : Non inscrit
- 1934 : Non inscrit
- 1938 : Non inscrit
- 1950 : Non inscrit
- 1954 : Non inscrit
- 1958 : Non inscrit
- 1962 : Non inscrit
- 1966 : Forfait
- 1970 : Tour préliminaire
- 1974 : Tour préliminaire
- 1978 : Tour préliminaire
- 1982 : 1er tour
- 1986 : Tour préliminaire
- 1990 : Quart de finale
- 1994 : 1er tour
- 1998 : 1er tour
- 2002 : 1er tour
- 2006 : Tour préliminaire
- 2010 : Qualifié

Le chemin vers la coupe du monde 2010

Bien que la victoire 2-0 au Maroc, qui leur permis de se qualifier fût assez simple, le Cameroun avait pourtant très mal commencé sa phase qualificative et avait dû sérieusement redresser la barre en effet réalisé un redressement remarquable, obtenant quatre victoires consécutives lui ouvrant les portes de l’Afrique du Sud.

Les stars de l’équipe

Eto’o est la star incontestée du Cameroun, il a marqué un total de neuf buts en 11 qualification, et cet attaquant de classe mondiale risque un fois de plus de faire trembler les filets ! Le prometteur Pierre Webo risque aussi d’être une sacré menace pour les défenses adverses, tandis que Jean Makoun, Stéphane Mbia et Alexandre Song feront tout pour que le milieu de terrain soit leur jardin privé. A l’arrière des homme de l’envergure Song, Geremi et Kameni risque fort de faire suer nombre d’attaquants de classe internationale.

L’entraineur Paul Le Guen

Suite à une période difficile durant laquelle le sélectionneur était l’allemand Otto Pfister, c’est le français Paul Le Guen qui a repris les choses en main ; depuis le groupe semble avoir retrouvé une dimension internationale. Après avoir fait une remarquable carrière de footballeur, Le Guen a entamé une carrière d’entraineur en prenant en main de grands grands clubs comme Lyon, les Rangers ou encore le Paris Saint-Germain. Il a apporté un changement radical dans l’attitude et le professionnalisme de l’équipe.

Selon Samuel Eto’o

"Nous avons à nouveau fait que les gens croient en cette équipe. C’est une grande réussite pour nous tous de pouvoir jouer dans une Coupe du Monde, en particulier en Afrique. Nous sommes dangereux parce que nous détenons un savant mélange d’expérience, et nous avons appris à jouer ensemble".